Pages vues le mois dernier

Accéder à chaque thème en cliquant ci-dessous sur les liens en bleu

samedi 19 mars 2016

Contre les violences de l'Action Française, 

''Résister Aujourd'hui''

s’adresse aux françaises et aux français

Notre association ‘’Résister Aujourd’hui’’ se bat depuis plus de 20 ans pour perpétuer la mémoire de la Résistance contre le nazisme et de la Déportation, restant  fidèles au ‘’Plus jamais çà’’  de nos aînés.
C’est de notre devoir de parler aujourd’hui en leur nom, comme ils nous l’auraient demandé
eux qui ont connu l’Action française au milieu des années 30, eux qui ont souffert du joug hitlérien dans les maquis ou dans les camps.

Certains pensent que ces groupuscules d’extrême droite ne sont que des épiphénomènes
et que l’on ne devrait pas leur donner plus d’importance qu’ils n’en ont mais les ignorer, ce que nous avons souvent fait, c’est les laisser dans leur idéologie maurassienne  au relent de naphtaline
il arrive un moment où on ne peut plus tolérer l’intolérable et leur jeu décomplexé, intrusif, violent
devient inacceptable dans un espace démocratique et républicain
Nous savons bien, et l’histoire nous l’a maintes fois montré, que la violence quelle qu'en soit la forme
fait partie de l'arsenal idéologique de l'extrême droite : c'est leur seul moyen de militer, c'est même le plus prestigieux de tous, la forme suprême de leur engagement pour préparer l'avènement de «l'Ordre nouveau», comme ils l’appellent.

Résister Aujourd’hui vous demande de ne pas sous-estimer la capacité de nuisance de ces individus,
jeunes oui, mais leurs idées sont archaïques, ils n’ont plus les mots mais seulement la violence pour les exprimer.

Quant à nous, nous devons nous interroger sur cette société qui  laisse dériver nos jeunes 
sur des vagues idéologiques de plus en plus brutales,
nous devons nous interroger sur nos idéaux démocratiques et républicains qui ne trouvent pas d’écho 
dans une grosse partie de la jeunesse :
(60 % d’entre eux ne sont pas allés voter lors des dernières élections et 17% d’entre eux ont voté F.N.) 
On voit, dans notre pays comme dans toute l’Europe, des peurs réelles ou fantasmées
qui engendrent toujours les mêmes engrenages: les préjugés et les amalgames conduisent à l’exclusion mentale puis aux insultes, aux agressions physiques individuelles puis collectives, aux replis, aux rejets de l’autre, voire même aux assassinats.
Nous avons le devoir de défendre la démocratie, nous avons le devoir d’exiger que la démocratie soit défendue
mais nous avons aussi le devoir de prouver aux jeunes que seul le modèle de la République, une et indivisible,
laïque et fraternelle, est notre seule issue. Il en va de notre responsabilité collective.
On est comptable de notre Liberté, nous disait Stéphane Hessel.
Défendons cette Liberté avec la jeunesse, toutes et tous unis, hors de nos chapelles,
face au fascisme rampant renaissant.

Valorisons l’héritage du programme du Conseil National de la Résistance.
Etablissons, avec toutes celles et tous ceux qui le veulent, notamment les jeunes et leurs associations,
un ‘’ Projet de Société pour le 21ème siècle’’ sur lequel nous travaillons
afin de rétablir la justice économique et sociale et la dignité des Hommes
ce que désiraient tant nos parrains
de Lucie Aubrac à Jacques Chaban-Delmas,
de Geneviève De Gaulle-Anthonioz à Georges Guingouin,
de Louis Philibert à Paul Lombard…..
Faisons fleurir les mots Liberté, Egalité, Fraternité, Justice, Laïcité bien sûr,
ces mots qui appartiennent à notre histoire citoyenne,
mais aussi tous ceux que nous échangions le 1er janvier dernier :
Paix, Bonheur, Joie, Partage, Dignité, Tolérance, Respect, Amour……

De quoi effrayer ces nervis de l’Action française.

le 19 mars 2016

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire